Je suis un adulte et je retourne à l’école!

Bravo! Vous avez pris la décision de vous inscrire à un cours, à un perfectionnement, de terminer vos études, de commencer un nouveau cursus scolaire… bref, quel que soit votre âge…  vous retournez à l’école!

 (Dans le présent article, le terme « école » désigne toutes formes d’enseignement constituées d’un formateur et d’un groupe d’apprenants avec un objectif pédagogique.)

Mais juste avant cette première journée, vous passerez par une gamme de questionnements et d’émotions … ouf! Ce n’est pas évident, même pour un adulte, de retourner en formation.

Voici 4 pistes de réflexion qui pourraient vous aider à faire face à cette situation et surtout à vous y préparer psychologiquement!

Tous différents!

Comme adulte, lorsqu’ on retourne en formation, la différence avec les enfants et les adolescents qui retournent en classe et qui forment des groupes assez homogènes, c’est la divergence : l’âge, la culture, la provenance du lieu d’habitation, l’origine de formation, du niveau de formation, bref… le groupe est hétéroclite. Mais une chose vous assemble, vous avez le même goût et intérêt de suivre cette formation! C’est déjà l’élément central pour créer des affiliations, de créer un groupe!

Tous pareils!

Un autre élément vous unit et c’est LA PEUR. Celle-ci se retrouve principalement sur 2 axes. La peur d’être jugé et la peur de la nouveauté!

La peur d’être jugé. Comme adulte, on a développé cette mauvaise habitude, qui est le jugement systématique. Comme vous savez que vous jugez les autres, automatiquement vous savez que les autres vont également vous juger. N’accordez pas d’importance à cela, car vous n’avez aucun contrôle sur ce que les gens pensent, vous avez du contrôle sur ce que vous pensez!

La peur de la nouveauté : Les enfants ont la facilité avec la nouveauté alors que certains adultes ont développé des craintes face à la nouveauté en généralisant les expériences vécues antérieurement. C’est dommage, mais l’adulte se condamne déjà avant même d’essayer.

Pour commencer à contrer ces 2 réflexes;

  • Commencez par prendre conscience de vos pensées et arrêter votre « hamster de pensées».
  • Soyez conscient de votre peur, mais ne vous laissez pas habiter par elle. Respirez!
  • Accueillez votre émotion de la peur … ne la laissez pas amplifier, nommez votre peur et dites-vous que les personnes autour de vous ont possiblement le même processus de pensées/émotions.
  • Remplacez vos pensées par d’autres pensées plus positives : « j’ai le droit d’être là », « j’ai tout ce qu’il faut pour réussi »  « je suis compétent(e), « j’ai un beau bagage », « j’ai tous mes outils », « je suis capable »…
  • Focusez sur l’émotion de l’enthousiasme de découvrir ; portez un regard neuf sur la situation, soyez content(e) de vivre ce moment… soyez fébrile!
  • Accueillez-vous et accueillez l’autre!
  • N.B. Toutes ces actions demandent du temps et de la pratique, mais déjà en être conscient(e), cela peut vous aider!

Votre unicité

Vous avez votre cahier, votre coffre à crayon, votre tablette, mais qu’est-ce que vous avez comme bagage personnel? Chaque adulte a son bagage d’expérience, de connaissance, de compétence… Ce bagage est vous-même! C’est votre seul point de repère! Comme vous êtes tous uniques, c’est à vous de vous connaître, de savoir vos forces et vos limites en formation, de connaître votre profil d’apprentissage, vos capacités d’apprentissage, vos goûts … en sachant qui vous êtes, cela vous aide à moins vous juger et juger les autres, à moins vous comparer aux autres, cela vous aide à avoir confiance en vous-même et à mieux gérer cette période de retour en formation.

La confiance en soi, des hauts et des bas

La confiance en soi fluctue beaucoup lors de cette période et c’est normal!  Vous n’avez pas de points de repère; l’environnement, le groupe, le lieu, le prof, tout est inconnu. Votre confiance va se développer et revenir avec le temps. Pour y parvenir, utilisez vos ressources et vos compétences, et adaptez-les! Donnez-vous quelque temps, car vous avez beaucoup d’apprentissages à réaliser. Soyez patient(e) et soyez indulgent(e) envers vous-même!

Donc, pour votre retour en formation, en classe, rappelez-vous :

Vous êtes unique comme adulte, mais comme toutes les autres personnes, vous partagez le même goût de suivre cette formation tout en ayant des peurs similaires et votre confiance en vous va fluctuer.

En retournant en formation, vous êtes responsable de votre état d’esprit qui est le premier élément de succès de votre parcours de formation, par lequel vous apprendrez de tout, de tous et surtout, de vous-même!

En devenant consciente de votre processus interne, vous pourrez passer plus facilement et rapidement à l’autre étape, soit, de vous intégrer à votre formation et même, vous pourrez peut-être aider une autre personne dans la classe, qui semble timide ou figée face à cette nouveauté!

Êtes-vous prêt(e)?
De beaux défis et de belles réalisations vous attendent!
Bonne chance dans votre entrée scolaire!

Nathalie Gazaille
Andragogue

©Tous droits réservés. Ce texte a été créé et rédigé par Nathalie Gazaille – Andragogue. Si vous souhaitez le partager, nous vous demandons de le publier dans son intégralité et en totalité, en citant la source.